Paris for ever

paris-by-night

paris-by-night Je suis à Paris cette semaine. La ville n’a pas changé. A la radio ce matin, un tube de Jean Jacques Goldmann, « Elle attend. »

Elle attend que le monde change
Elle attend que changent les temps
Elle attend que ce monde étrange
Se perde et que tournent les vents
Inexorablement, elle attend

Un-monstre-à-Paris
Prev La Seine, la Seine...
Next J'ai voulu voir Hopper...
La tour eiffel

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Clic droit désactivé. Contactez moi pour plus d'informations